• Aveu N°164 : J'avoue, j'ai été victime d'un cambriolage...

    J'avoue, je ne pensais pas que cela m'arriverait un jour... Ou du moins pas si tôt, pas si vite ! Mais les faits sont là, plusieurs objets personnels de grande valeur à mes yeux ont disparu de la maison, en particulier de ma salle de bain. J'ai été victime d'un cambriolage...

    #jesuisruinée

    #onm'acarotté

    J'ai pourtant bien cherché dans le salon, la cuisine, ma chambre... et rien, never ! Je me suis faite plumer, chouraver grave mon mascara, mes pantoufles, mon lisseur à cheveux, mon parfum, mon anti-cernes, mes boucles d'oreilles... 

    #Ohmondieuuuuuuuu

    #jesuisfoutue

    C'est peu de le dire... Mais à l'instant T, quand j'ai découvert le pot aux roses, je me suis dit que si je trouvais la personne qui avait fait ça, je lui volerais dans les plumes !

    #evidemmentlavoleusec'estpasmoic'estelle

    Ok penserez-vous, il fallait des yeux pour ne pas voir...

    #jen'airienvu

    Du moins pas les 50 premières secondes...

    Mais mon esprit de Mère Coupable aiguisé finement au couteau à citron vert a vite fait le tour de la question...

    QUI donc à part Miss Nut l'ado pouvait avoir organisé ce casse ?

    Par acquis de conscience, je demande tout de même à John Rambo 5 ans (dans 3 jours), qui lui sans scrupule me répond qu'il connaît le coupable...

    #cestChipeurleRenard

    Mouais, évidemment... et moi, je suis Dora l'Exploratrice, sauf que je n'ai ni sac à dos magique, ni une carte qui parle qui pourrait m'indiquer le chemin qui me ramènerait au butin !

    Bref, je monte illico presto à l'étage pour récolter quelques indices et là je comprends vite que la fripouille est bien celle à laquelle je pensais... J'ouvre sa porte de chambre et je découvre Miss Nut, en pleine séance de maquillage et de lissage, mes pantoufles aux pieds...

    #levezlesmainscestunholdup!

    Bien que gênée par cette intrusion inopinée (ok j'ai pas tapé à la porte), je trouve une Miss Nut plutôt désinvolte qui me répond qu'elle n'a rien volé, juste emprunté !

    #elleestlechatjesuislasouris

    SI ! Elle  m'a volé mon innocence, ma naïveté de Mère Coupable, je suis choquée ! Bouleversée ! Ma fille grandit, elle n'est plus mon bébé et je ne l'ai pas vu venir... On n'imagine jamais que ce moment puisse arriver si vite, voir son enfant prendre des libertés, devenir petit à petit une femme... alors qu'hier, vous lui changiez ses couches !

    J'aurais du voir le vent venir quand sa pointure a atteint les 37, puisque j'en fait 38...

    Mais non, je n'ai rien vu, je n'ai surtout rien voulu voir...

    Et que vouliez-vous que je fasse ?

    Récupérer mes affaires ?

    La chaparder à mon tour ???

    Non, vous savez ce que je lui ai dit... Moi à Miss Nut...

     

    #toutcequiestàmoiestàtoi

    #euhhhyauraitpasunpigeondansDora?

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Aveu N°163 : J'avoue, je suis une mère, j'ai un tiroir à bordel !

    J'avoue, je suis une mère coupable, et comme toute mère coupable qui se respecte, j'ai un tiroir à bordel ! Bon ok, j'ai déjà un sac à merdes (voir aveu précédent), et avoir en plus un tiroir à bordel, ça fait un peu beaucoup... Que nenni, j'ai trois enfants, un mari, et un chat... alors si tout cela est proportionnel au bordel que ça met dans une maison, je pourrais encore avoir, un placard à bazar, une armoire fouillis, une boîte à bidules (bon ok ça j'ai aussi ;) et une étagère bric-à-brac....

    #bonokjemedisperselà

    Oui j'avoue, j'ai un tiroir à bordel mais contrairement à ce qu'on pourrait penser, je sais exactement quoi y mettre : des feutres et stylos sans capuchon, des bouts de papier (parce que ça peut servir, on ne sait jamais), un rouleau de scotch où l'on arrive plus à trouver le bout, plusieurs paires de ciseaux, des grandes et des petites, des tickets de caisse, éventuellement pour demander un remboursement d'un achat effectué il y a 8 ans, des cables et des batteries (d'anciens téléphone par ex), parce que ça peut toujours servir (bon ok, ça ne servira plus jamais), des bouts de jouets kinder (parce qu'on pourrait retrouver l'autre partie manquante et ça ravirait John Rambo), des élastiques, des boucles d'oreilles (enfin une seule, en attendant de retrouver la deuxième)... Enfin bref, tout cela est véritablement bien organisé...

    La preuve ???

    Quand tu ne trouves pas un objet, un truc, tu files dans le tiroir à bordel et tu trouves...

    Bon il faut avouer que c'est le genre de tiroir que tu évites d'ouvrir quand tu as des invités... Et si un de tes enfants l'ouvre quand tu es dans l'autre pièce avec les dits invités, tu entends rien qu'au bruit, que c'est dans le tiroir à bordel que tes enfants sont en train de chercher un truc !

    Ben oui, ça fait un ramdam, quand tu oses chercher dedans... Parce qu'il faut oser...

    C'est sans compter le poids qu'il fait ! Impressionnant ! D'ailleurs, ce genre de tiroirs ne te donne pas du tout envie de le ranger ! Ô grand jamais ! De toute façon, c'est un tiroir à bordel, qu'il le reste !

    Et puis si cela te dérange, tu n'as qu'à fermer les yeux en cherchant

    #politiquedel'autruche

    Oui mais ça coupe !

    #aïe

    Oui, c'est vrai plonger dedans les yeux fermés augmente le risque de finir aux urgences...

    Alors assume !

    N'oublies jamais que le tiroir à bordel est rempli de trésors insoupçonnés (souvent du passé), qu'il peut très vite te mettre toi aussi sens dessus dessous, quand tu découvres la première bague en plastique que Miss Tarte au Maroilles t'a faite de ses petites mains à l'aide de coquillettes (non cuites je précise)...

    Que tu l'aimes ton tiroir à bordel quand il te permet de retrouver l'objet tant convoité (bref, que tu as cherché pendant des lustres et qui t'a mis les nerfs) !

     

    #nonnonjenenoircipasletableau

    #j'essayejusted'accepterlebordeldansmontiroir

     

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Aveu N°162 : J'avoue, j'ai longtemps cultivé les petits pots dans mes placards...

    J'avoue, et j'en ai honte, rassurez-vous... Mais puisque ce blog sert expressément à avouer mes fautes et faiblesses de Mère Coupable, allons-y...

    #etpendez-moihautetcourt

    En effet, j'ai longtemps cultivé les petits pots pour bébé dans mes placards... Non pas que je ne sache cuisiner, j'aime plutôt ça en vérité, mais c'est qu'avec les enfants, le boulot, la maison, un certain manque d'organisation cela va de soit, tous mes enfants, y sont passés... par la case Conserve, Bocal... et pas qu'un peu !

    #jetraînemescasseroles

    Pour le premier enfant, Miss Nut, j'étais jeune, je bossais beaucoup et imaginer cuisiner, mixer, préparer des petits pots à 21h chaque soir m'aurait fait sombrer dans une dépression post-partum suicidaire... 

    #mèrecoupableàramasseràlapetitecuillère

    Pour le 2ème enfant, Miss Tarte Au Maroilles, on pourrait penser que l'expérience aidant, je trouve enfin quelques minutes pour laver, éplucher, ciseler, couper, cuire, écraser... Que nenni... Impossible, parce que précisément j'avais 2 enfants, et qu'avec 2 enfants, c'est pire !!!!

    Pour le 3ème enfant, John Rambo, autant vous le dire de suite, j'avais tellement honte d'acheter une tonne de petits pots en magasin que je les planquais dans mon caddie sous mes autres courses... Et pour déculpabiliser un max, je les achetais cette fois en version BIO... Histoire d'avoir une excuse sous le coude au cas où une mère un tantinet parfaite viendrait me houspiller et me juger.

    #etçam'acoûtéunbras

    Oui moi La Mère Coupable, j'ai cultivé les petits pots dans mes placards comme certaines cultivent les légumes dans leur jardin...

    Et j'entends déjà les Mères parfaites me huer... "Bouahhh, elle a quand même deux bras, deux jambes cette Mère Coupable, elle pouvait pas préparer des bons petits plats pour ses enfants, quand même... c'est une honte !"

    Oui c'est bien ça le problème, j'ai honte ! J'avais bien deux bras, deux jambes, mais plus de tête !

    La vérité de sa mère coupable, c'est que... une fois de plus... il est facile de faire culpabiliser les mamans... Mes enfants ont été nourris aux petits pots certes, mais ils ont été nourris, et c'est quand même cela le principal ! Et puis maintenant que j'ai pris de la bouteille, j'ai délaissé les conserves... et je m'attèle à jouer les bonnes cuisinières...

    #tuveuxdespâtes?

    Alors oui j'ai nourri mes bébés au Blédina, Nestlé et compagnie... et question petits pots, j'en connais un rayon !

     

    #maislespetitspotsvidescesttellementpratiquepourfairedesactivitésnon?

     

    Pin It

    9 commentaires
  • Aveu N°161 : J'avoue, je parle le gaga couramment !

    J'avoue, ce n'est pas une des compétences dont je suis la plus fière... mais tout de même, je parle le gaga couramment ! Et ce n'est pas donné à tout le monde !! Mettez-moi un bébé de moins de 6 mois sous le nez, et vous verrez ma langue se délier, fourcher, tourner et retourner en laissant sortir de ma bouche des onomatopées insoupçonnées, des bruits étranges et des cris de loutre séniles sur le point de trépasser...

    #brefjenperdsmonlatin

    Et croyez-moi, tout y passe : Pipi, popo, lolo, gouzi-gouzi, areu-areu, bibi, ya-ya, rototo, miam-miam...

    Et en terme de phrases, je n'y vais pas avec le dos de la cuillère.... : Manmapetitecocottevaprendresonbonloloetfaireungrosrototoàsamémèrecoupable.... cestbonlemiammiamhein????? etaprèsleloloonvafaireungrospipidanssacoucouche....

    ça vous en bouche un coin, hein ?

    #jefaisdelaprosesanslesavoir

    Bon, je n'ai pas vraiment de mérite, ça fait bien 12 ans que je maîtrise la langue... depuis l'arrivée de Miss Nut évidemment... Je suis même devenue une spécialiste en la matière, grâce à l'arrivée de miss Tarte au Maroilles et John Rambo... Et maintenant que mes enfants sont grands, dès que je croise un bébé, ce langage me revient spontanément... C'est un peu comme faire du vélo, ce genre de choses ne s'oublie pas !

    #fermetaboîtelamèrecoupable

    Bon, il faut avouer que la première fois que Monsieur Papa m'a entendu parler de la sorte à notre enfant, il s'est demandé ce qu'il m'arriver... et il a eu peur, très peur...

    #mettez-lahorsd'étatdenuireàcetenfant

    Mais rien n'y fait, rien ne peut m'empêcher d'employer ce langage ridicule face à un tout-petit !

    Je retombe en enfance littéralement, je crois même que si je savais faire la roue pour amuser un bébé et le faire sourire, je le ferais...

    #oufjenesaispaslafaireheureusement

    La vérité c'est que je sais que nous sommes nombreuses à découvrir ce don ridicule quand on devient maman ! Un langage véritablement sans queue ni tête, puis qu'il n'y a vraisemblablement aucune raison pour qu'un bébé comprenne mieux le mot "bibi" à "biberon" !

    Mieux encore... pourquoi répéter toujours deux fois la même syllabe !???

    Bibi, lolo, popo, dodo... ???

    L'enfant serait-il si débile qu'il faille répéter deux fois chaque syllabe pour que cela atteigne le cerveau... Vous imaginez ???? Viens, viens, mon, mon, bébé, bébé, chéri, chéri, faire, faire, un, un, gros, gros, câlin, câlin, à, à, sa, sa, mamounette, mamounette, d'amour, d'amour...

    #uncauchemarlinguistique

    Bon en vérité, parler le gaga couramment, ce n'est pas une qualité, j'ai même l'air complètement stupide (dixit Monsieur Papa).... Mais c'est plus fort que moi !!!!!! ça me transforme, ça me rend sénile et gâteuse comme personne !

    #jenaique38ansjevousassure

    Mais j'assume ! Le principal n'est-il pas de parler à bébé ?

    De toute façon, je n'en ai jamais conscience quand cela m'arrive... C'est juste les autres que cela gène ! Alors zut !

    Et puis ce qui me rassure, c'est que mes enfants aujourd'hui ne sont pas devenus idiots et leur vocabulaire est bien loin du désert... Alors, parler gaga, ça me va !!!!

     

    #lamèrecoupablequiatoujourslederniermot

    #mêmequandelleestridicule

     

     

    Découvrez immédiatement le nouvel e-shop de la Mère Coupable et ses débardeurs totalement innocents ;)

    Aveu N°161 : J'avoue, je parle le gaga couramment !

     

     

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Aveu N°160 : J'avoue, je suis adepte de la loi des 2 minutes !

    J'avoue, chez moi, c'est la loi des 2 minutes qui rythme mon quotidien ! Et pour cause, quand les enfants sont là à la maison, ils ne cessent de m'appeler, de me demander, de leur servir à boire, de leur donner le jouet planqué au-dessus de l'armoire (vous savez, celui qui fait trop de bruit), de me poser des questions, de venir avec eux là, là ou bien là-bas, de leur préparer un truc à manger, de changer la chaîne de la télé, de venir regarder un truc sur l'ordi, de ramasser l'objet qu'ils ont fait tomber... BREF !!!!!

    Rien à cirer de ce que moi je fais, de ce que moi je prépare, de ce que moi je suis en train de faire....

    #cesttoutdesuiteoumaintenant!

    Et j'ai plutôt intérêt à me magner le train-arrière sans quoi je me verrais houspiller tel un chien-chien à sa mémère qui ne veut absolument pas donner la papatte.

    #cestduharcèlementçalesenfants

    Et évidemment, comme beaucoup de mères, je sors alors mon expression fétiche :

    #2minutesssssssssssssssss

    A savoir, rien ne sert lorsque vous dites "2 minutes" à l'enfant qui vient de vous demander un truc de préciser pourquoi... "2 minutes, je suis en train de faire suer mes oignonn", "2 minutes, je suis en train de me brosser les dents" , "2 minutes, je suis au téléphone avec la tante coupable !"...

    Non rien à faire, ça ne sert à rien, autant pisser dans un violon tout de suite... Ils n'en ont rien à faire... 

    Faites l'essai, dites par exemple : "2 minutes, je suis en train de faire mijoter le chat dans la bolognese"

    #viiiitemaman     #viensssssss     

    C'est vrai que, je ne sais pas ce qui me prends quand je fais ma loi, car de toute façon, je sais sciemment que je n'en ai pas que pour 2 minutes.... En réalité, j'aimerais bien 3 heures... 3 heures de calme, de paix, d'insouciance... le rêve !

    Mais si vous jouez de sincérité et qu'à l'appel de l'enfant, vous répondiez : "quand les poules auront des dents !" ou encore "à la saint-glinglin", "le 36 du mois" , "A la venue des coquecigrues"...

    ou tout simplement "plus tard, quand j'aurais le temps"

    Vous mettez clairement votre vie en danger !

    #périlenlademeurecoupable

    Et c'est comme ça, tout le temps, et c'est pire quand on a plusieurs enfants, parce que multiplier leurs demandes et multiplier les minutes que vous passez à faire ce qu'ils vous demandent, au final, vous ne faites plus rien d'autre que de les servir !

    #jejettelancreetjenebougeplus

    Mais au fait, pourquoi 2 minutes, pourquoi pas 3, ou 6, ou 9 minutes ? 

    Non c'est une loi qui régit toutes les mères à la naissance de leur premier enfant... Deux minutes et pas trois ! 

    Parce que deux minutes, cela devrait être suffisant pour que votre enfant lâche l'affaire, la plupart des enfants n'ont pas du tout envie de compter jusqu'à 120 (secondes), ils n'ont pas la patience ! 60 ça passe, mais pas 120 !

    Au-delà n'en parlons pas !

    On peut penser aussi qu'inconsciemment, en disant nous les mères à nos enfants "dans 2 minutes", on espère que dans 2 minutes, soit ils auront totalement oublié ce qu'ils nous avaient demandé, ou bien quelqu'un d'autre l'aura fait à notre place !

    #unrêveéveillé

    Bref, je suis une mère coupable, je suis adepte de la loi des 2minutes, une loi qui ne sert à rien, une loi de mer(d)e, mais une loi quand même...

     

    #etpuisjairientrouvédautre

     

     

    Découvrez les débardeurs innocents de la Mère Coupable dans son nouvel eshop :) 

    Aveu N°160 : J'avoue, je suis adepte de la loi des 2 minutes !

     

    Pin It

    3 commentaires
  • Aveu N°159 : J'avoue, le poème que toute mère coupable attend réellement pour sa fête !

    J'avoue quand on est maman, chaque année, c'est la même rengaine, un joli poème bien édulcoré nous attend pour notre fête des mères... ça fait plaisir, c'est sûr... mais si ces derniers étaient un peu plus personnalisés, ça serait quand même le pied !

    #bonnefêtedesmèrescoupables

    C'est pourquoi cette année, j'ai décidé de rédiger le poème rêvé...

     

    Ma petite Mère Coupable chérie,

     

    Quand tu bois ton mojito, 

    ça te donne un air vraiment très rigolo.

     

    Et quand tu te mets en colère,

    ce sont des fleurs qui sortent de ta bouche, pas des éclairs.

     

    Et même tous tes plats et tes gâteaux ratés,

    me font un bel effet.

     

    Tu es vraiment la plus belle maman du monde,

    même avec tes rides, même avec tes cheveux ébouriffés le matin au réveil.

     

    Sans maquillage, tu parais si jeune,

    que tout le monde pense que tu es ma grande soeur.

     

    Jamais il ne me serait d'ailleurs venu l'idée,

    de t'offrir un simple collier.

     

    Pour une maman comme toi, il faut au moins la dernière Nespresso,

    un grand et beau et cher cadeau.

     

    Parce que tu es une maman avec plein de défauts,

    mais que tu es juste la maman qu'il me faut !

     

    Bonne fête la Mère Coupable !

     

    #arrêtezjesuistropémuela

    #jevaispleurer

     

    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique