• Aveu N°186 : J'avoue, ce grand défi qu'est la soirée TV en famille du samedi soir !

    Aveu N°186 : J'avoue, quand la soirée TV en famille du samedi soir vire au cauchemar !

    J'avoue, avant d'avoir des enfants, ou même quand ils étaient très petits, j'avais hâte de pouvoir reproduire une image qui m'était chère... certainement en provenance directe des séries télé de ma jeunesse (créée de toute pièce cela va de soit par un réalisateur aussi naïf que moi), l'image d'une bien belle famille regardant tous ensemble un film à la télé dans un décor quelque peu édulcoré et une ambiance paisible...

    J'en ai rêvé, j'ai tenté, je suis blasée.

    Mes 3 enfants étant assez grands maintenant 

    #enfinjelepensais

    Il nous arrive avec Monsieur Papa de les inviter à regarder la télé le samedi soir avec nous dans le canapé du salon.

    ça leur fait plaisir, et nous, on pense toujours que cela va bien se passer...

    Seulement, les enfants sont plein de surprises, et ça ne se passe jamais comme on l'avait imaginé...

    #mèrecoupable      #têtebrûlée

    > Parce qu'il y a toujours un enfant qui va parler, raconter, commenter ce qu'il voit, donner son avis, poser des questions, pester, blablater... qui va sans cesse ouvrir sa bouche quand vous les parents, vous essayer de comprendre et de suivre ce qu'il se passe à la télé...

    #peineperdue

    > Parce qu'il y a toujours un enfant qui va faire autre chose que de regarder la télé... Jouer, dessiner, se déguiser, se cacher, sauter de fauteuil en fauteuil en brandissant son épée intergalactique, vouloir manger, faire des pirouettes... devant ton nez de sorte à ce que tu n'arrives guère à scruter le petit écran (ou le grand, on est plutôt dans le grand maintenant... mais même grand, tu n'y vois rien)...

    > Parce qu'il y a toujours un enfant qui lui va suivre, installée près de toi dans le canapé, mais qui va bouger, gigoter, te mettre ses pieds dans la face, t'écraser, te demander de lui faire de petits ronds dans le dos, prendre toute la place dans le canapé, si bien que regarder tranquillement la télé en famille te stresse plus que la veille du jour où tu devais passer ton baccalauréat.

    #legrandstress

    J'avoue, je commence à douter... je ne sais pas si cette image que j'ai longtemps espéré pouvoir reproduire existe bel et bien... S'il est possible qu'un jour nous puissions regarder un programme télé en famille sans que cela ne vire au cauchemar... au véritable tollé !

    Parce qu'évidemment, ça finit toujours en bataille !

    #echecetmat

    Au lieu de vivre un moment familial pleinement serein et bénéfique... Je finis par aller me coucher, stressée jusqu'à l'os, la tension artérielle à +59 !

    Faut-il encore attendre que les enfants grandissent ?

    #ouimaisaprèsilsserontadultes

    Non, je pense qu'il faut simplement accepter que ces images édulcorées qui nous été implantées dans le cerveau ne sont qu'illusion !!!!

    Implantées par la télé elle-même !

    #onfoncedroitdanslemur

    Et tu as beau faire du chantage, prévenir tes enfants qu'un dérapage pourrait les conduire tout droit jusque dans leur lit ! Rien n'y fait !

    Alors soit tu prends une verveine/camomille + euphytose avant la soirée télé, soit tu privilégies les jeux de société, soit tu vas te coucher !

     

    #bonnenuit

    « Aveu N°185 : J'avoue, quand les enfants ne font pas dans la dent-elle !Aveu N°187 : J'avoue, j'ai mal à mon jeune. »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    nath
    Mardi 15 Mars 2016 à 16:41

    coucou!! mdrr ton aveu! n'empeche que les soirées jeux de sociétés peuvent aussi vite tourner au vinaigre! entre le choix du jeu, celui qui veut comander, celui qui veut tenir les cartes et celui qui triche ou le mauvais perdant.... meme un jeu de société peut devenir un cauchemeard!! mais oui ya la verveine l'euphytose ou carrément la barre entière de xanax qui te met dans un état second ...ne pas en abuser.

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :